Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    interview radio clapas

    Partagez

    bernard

    Date d'inscription : 07/10/2011

    interview radio clapas

    Message  bernard le 28/10/2011, 08:54

    question de RADIO CLAPAS
    pourquoi le collectif GDS est-il encore mobilisé ?

    Non Merci organisent un rassemblement citoyen à Barjac et à la Ferté-sous-Jouarre le 23 octobre. Barjac 6000 manifestants
    ATTENTION, DANGER ! 3 PERMIS ABROGÉS, 61 RESTENT AUX PÉTROLIERS, 81 demandes en cours d’instruction
    Pour demander l’abrogation de TOUS les permis,
    La seule méthode rentable pour extraire le gaz et le pétrole (huile) de schiste est la fracturation hydraulique, même si les industriels changent son nom !
    La loi adoptée le 13 juillet 2011 interdit le recours à la fracturation hydraulique, mais elle ne met pas en œuvre les garanties permettant de nous protéger effectivement des risques sanitaires et écologiques.
    Les lobbies pétroliers restent convaincus de pouvoir exploiter la roche mère. Si 3 permis ont été abrogés (Nant, Montélimar et Villeneuve de Berg), 81 demandes encore à l'instruction et 61 permis encore en cours de validité ; c'est tout simplement INACCEPTABLE.

    • Nombreux permis en cours
    Les 5 permis gaz/huile de schiste encore valides dans le Languedoc-Roussillon depuis le 13 octobre 2011 :


    Bassin d'Alès (Gard/Ardèche) 215 km carrés

    Plaine d'Alès (Gard/Ardèche) 503 km carrés

    Navacelles (Gard) 216 km carrés

    Nimes (Gard) 507 km carrés

    Plaines du Languedoc*
    (Hérault, Aude) 2348 km carrés
    ____________________________________________

    Surface totale (la grande majorité
    en Languedoc Roussillon) 3789 km carrés



    *Le permis «Plaines du Languedoc» englobe le Narbonnais, le Biterrois, et la région de Pézenas où le permis s'étend jusqu'à Aspiran et Faugères au nord, Plaissan et Marseillan à l'est, et la mer au sud.

    Le titulaire de ce permis est Lundin International.

    De plus la rédaction de cette loi est imprécise. Elle risque d'être cassée par le conseil constitutionnel ce qui nous ramènerait à la situation de janvier 2011.
    A l’issue de l’instruction des 64 rapports reçus, le Gouvernement a saisi ce jour le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET) en vue de l’abrogation des trois permis suivants : Nant (détenu par la société Schuepbach), Villeneuve-de-Berg (Schuepbach) et Montélimar (groupe Total).
    L’abrogation est une décision administrative du CGIET
    Les investissements sont immenses et le jeu des lobbies
    La transparence de cette décision est sujette à caution :
    - Par ex , les lobbies pharmaceutiques dans le scandale médiator ont su s’attacher les experts gouvernementaux L’Afssaps a été créée par la loi du 1er juillet 1998 instituant un dispositif de veille et de sécurité sanitaire. ‘(agence française de sécurité sanitaire des produits de santé )
    - Autre scandale l’amiante dont on avait reconnu le caractère nocif dès 1906
    - Les experts du CGIET issue de l’école des mines ont porté le projet GDS : ils sont partie prenante et les lobbies n’auront aucun effort.
    "Le gouvernement est dans la logique de revenir après les élections présidentielles et législatives. Ces trois abrogations n’ont que pour objectif d’anesthésier le corps électoral",
    • Ex
    - Le Wall Street Journal titrait en une “L’âge du gaz de schiste est arrivé”, raconte Jean-Louis Chopy, porte-parole du collectif ardéchois. Parlant d’une véritable industrie durable.
    - gaz de schiste - Feu vert à une exploitation réglementée aux États-Unis
    Louis-Gilles Francoeur 26 octobre 2011 Photo : Agence Reuters
    Selon Robert F. Kennedy Jr., l’EPA a cédé aux pressions de l’industrie du gaz de schiste.
    L'Agence de protection de l'environnement (EPA) des États-Unis vient de donner le feu vert à une exploitation réglementée des gaz de schiste chez nos voisins du Sud, ce qui ne sera pas sans conséquences politiques et sociales ici au Québec.


    Ce feu vert à une exploitation réglementée des gaz de houille et des gaz de schiste survient au moment où l'un des défenseurs historiques de cette filière, Robert F. Kennedy Jr., fait publiquement son mea culpa en raison, dit-il, de la manière inacceptable dont cette industrie a procédé sur le terrain, sur ses mensonges et omissions et en raison aussi du contrôle qu'elle semble avoir sur l'administration fédérale et l'EPA.

    ATTENTION, DANGER
    Extraction :
    - La pollution due aux effluents envoyés pour la fracturation est maintenant connue

    - De plus , les éléments contenus dans les couches profonde ( 2 à 3 km ) sont tout aussi nocifs s’ils remontent à la surface pendant le forage, l’exploitation (10 ans ) ou après
    Saumure dans les aquifères profonds : sels, sulfure, chlorure
    Eléménts absorbés par les argiles qui seront libérés lors de l’exploitation :
    éléments radioactifs plomb 210, radium 226, thorium 234 ( analyse aux USA en sortie de puits)
    métaux : plomb, thallium
    arsenic, sélénium
    Le Laboratoire HydroSciences Montpellier (UMR CNRS, IRD, UM1, UM2
    ressources en eau :
    Depuis trois ans, le WWF enquête sur le dispositif français d’analyse de la qualité des eaux souterraines et de surface, et l’exploitation des données collectées dans les publications officielles. Or, il s’avère que les divers protocoles de mesure de la qualité de l’eau ont largement perdu de leur rigueur depuis une dizaine d’années. Au regard de quoi, l’ampleur de la pollution des eaux de surface et des nappes phréatiques est aujourd’hui gravement sous-estimée. En se basant sur des données de 2007, le WWF a établi des cartes de contamination. Il en ressort, à titre indicatif car sous-estimé, un « cocktail global des contaminations des eaux souterraines », composé à 55 % de métaux, à 38 % de pesticides de synthèse et à 7 % d’autres substances organiques.

    Présidente du Comité Scientifique du WWF France et spécialiste au CNRS de l’évaluation des effets des substances chimiques dans les écosystèmes aquatiques, Hélène Roche explique ainsi que « certaines rivières officiellement déclarées « en bon état chimique » sont, en réalité, contaminées par des substances qui passent au travers des protocoles de mesure déficients. Cette défaillance s’explique à la fois par l’insuffisance du nombre de substances toxiques recherchées, des protocoles de mesure inadaptés, en particulier pour les micropolluants chimiques, et une mauvaise analyse des données collectées.
    Outre un coût environnemental majeur, cette politique de l’autruche implique de lourdes retombées économiques à court, moyen et long termes. Selon le rapport, qui ne prend en compte que les pollutions agricoles, la décontamination des eaux souterraines se chiffrerait ainsi entre 522 et 847 milliards d’euros. Or, plus on minimisera la dégradation généralisée des cours d’eau et des nappes phréatiques, plus chère sera la note finale, et ce à tous points de vue. » Cécile Cassier
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: interview radio clapas

    Message  Sophie le 8/11/2011, 11:23

    Le lien pour réécouter l'émission est => ici <=

      La date/heure actuelle est 14/12/2018, 19:29