Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    Historique et Revendications

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée
    08112011

    Historique et Revendications

    Message  Sophie

    Fin 2010 était révélée l'attribution par Jean-Louis Borloo de 3 permis à des multinationales pour explorer les sous-sols du sud de la France, à la recherche d'hydrocarbures de schiste. La mobilisation citoyenne n'a depuis cessé de gronder et nous savons aujourd'hui que de nombreux permis ont été accordés sur tout le territoire français. Devant l'ampleur de la contestation, les politiques ont été obligés de prendre position en déposant des propositions de lois.
    Mais la Loi finalement promulguée en juillet 2011 ne répond à aucune de nos revendications : elle n'interdit ni l'exploration, ni l'exploitation des gaz et pétrole de schiste. Elle n'annule pas la totalité des permis, signés sans informer ni la population, ni les élus, et donc sans aucun débat public.

    Le Collectif reste opposé à l'exploration et à l'exploitation des gisements d'hydrocarbures liquides ou gazeux de roche-mère, quelles que soient les techniques. Par extension, le Collectif reste opposé à l'exploration et l'exploitation des autres hydrocarbures dits "non conventionnels" (sables bitumineux par exemple) et à l'utilisation des techniques telle que la fracturation hydraulique quelle que soit la nature des gisements. Par extension le Collectif réclame une sortie des ressources fossiles, un vrai débat public sur l'énergie, les ressources, les modes de production, les besoins et la mise en oeuvre de la transition énergétique.
    Le Communiqué de Presse du 14 octobre 2011
    Sur les 64 permis en cours de validité au 1er janvier 2011, 3 seulement sont abrogés. A quelques mois de la présidentielle, le Gouvernement espère désamorcer le mouvement de contestation national. Mais nous, citoyens du Collectif Grand Montpellier "Gaz de Schiste : Non Merci !", restons mobilisés :
    • parce que le Languedoc, malgré l'abrogation des permis de Montélimar, Nant et Villeneuve de Berg, reste concerné par 5 permis (Plaines du Languedoc, Nîmes, Navacelles, Bassin d'Alès et Plaine d'Alès) ;
    • parce que nous sommes solidaires non seulement des autres secteurs en France, mais aussi au-delà des frontières du pays et au-delà des frontières de l'Europe ;
    • parce que la loi du 13 juillet, réduite à peau de chagrin, ne répond pas à nos revendications : elle n'interdit ni l'exploration, ni l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, elle n'abroge pas la totalité des permis et elle autorise la fracturation hydraulique sous couvert d'expérimentation ;
    • parce que des permis sont en cours d'instruction ;
    • parce que l'interdiction du recours à la fracturation hydraulique n'est pas synonyme d'une interdiction générale et absolue de recourir à toutes techniques de stimulation.

    Gaz/Pétrole de Schiste : NI ICI, NI AILLEURS !
    Ni Aujourd'hui, Ni Demain !
    Rien n'est terminé, il y a urgence pour nos territoires et nous restons mobilisés
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Aucun commentaire.


      La date/heure actuelle est 14/12/2018, 19:01