Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Novembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    [Espagne] La ruée freinée par l'opposition sociale

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Espagne] La ruée freinée par l'opposition sociale

    Message  Sophie le 18/12/2011, 08:27

    => Article EITB du 17 décembre 2011 <=
    "Gaz de schiste : la polémique prend de l'ampleur au Pays Basque sud"
    Extraits :

    Interpellé ce vendredi 16 décembre au Parlement basque sur le projet d'extraction de gaz non conventionnel, le président basque a défendu le projet, malgré la polémique que le gaz de schiste suscite. Le gouvernement basque veut réaliser des prospections sur le territoire d'Alava, où se trouverait une quantité importante de gaz de schiste [...].
    Pour Patxi Lopez, le gaz naturel est plus propre que le charbon, "émettant deux fois moins de gaz à effet de serre" (CO2), de sorte que, selon lui, le gaz naturel doit devenir en Euskadi "l'énergie principale de transition vers un plus grand protagonisme des énergies renouvelables" [...].
    Pour Mikel Arana, élu Ezker Batua Berdeak (Gauche Unie - Les Verts), par contre, l'extraction de gaz non conventionnel présente trop de risques pour l'environnement à tel point qu'il a demandé au gouvernement d'abandonner le projet.
    Cette semaine, la plateforme "Fracking Ez Araba", réunissant plusieurs associations en défense de l'environnement, a également demandé "l'arrêt immédiat de toute prospection et d'exploration de gaz de schiste", par fracturation hydraulique, en dénonçant les dégats sur les nappes phréatiques et l'environnement en général [...].
    Les opposants au projet d'Alava citent souvent le cas de la France, où le gouvernement français s'est vu obligé à adapter la législation suite à la pression de l'opinion publique [...]."
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Espagne] La ruée freinée par l'opposition sociale

    Message  Sophie le 11/1/2013, 11:33

    "L’Espagne dans les starting-blocks"
    => Article Green & Vert du 9 janvier 2013 <=
    Extraits :

    "Avec près de 40 prospections autorisées et autant en attente, la fièvre du gaz non conventionnel s’empare de la péninsule ibérique. Plusieurs régions offrent un potentiel prometteur, mais l’opposition sociale reste vive face aux techniques de fracture hydraulique [...].

    Plusieurs permis ont déjà été délivrés dans les Asturies, en Cantabrie, en Castille-et-Léon, au Pays Basque, en Aragon, en Catalogne et en Castille-La Manche, et d’autres sont en attente dans la Communauté valencienne et en Navarre.
    La typologie géologique montre qu’il pourrait y avoir d’importantes réserves de gaz dans le bassin basco-cantabrique, en Castille-et-Léon et en Aragon, signale Mónica Cristina, porte-parole de Shale Gaz España, une plateforme constituée par plusieurs entreprises régionales du secteur.
    Mais bien souvent, les permis n’ont pas suffi à procéder aux prospections, en raison de la forte opposition rencontrée au niveau local, tant de la part des autorités régionales que des populations [...].

    En Espagne, l’ensemble des provinces concernées exigent un moratoire. Malgré le soutien du Ministère de l’Industrie à la fracturation hydraulique, plusieurs gouvernements régionaux dominés par le parti présidentiel (PP : Parti Populaire) refusent que cette technique soit employée sur leur territoire [...].

    Pour Roberto Bermejo, professeur en économie durable à l’université du pays basque, l’extraction d’hydrocarbures non conventionnels est un véritable non-sens, alors que l’Espagne s’est imposée au cours des dernières années comme la véritable Arabie Saoudite des énergies renouvelables".

      La date/heure actuelle est 23/11/2017, 20:07