Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    Lobbying de l'industrie chimique

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Lobbying de l'industrie chimique

    Message  Sophie le 25/3/2012, 10:03

    "La chimie appelle à relancer le débat sur le gaz de schiste"
    => Article L'Usine Nouvelle du 20 mars 2012 <=
    Extrait :

    "L’Union des Industries Chimiques (UIC) s’est félicitée d’une reprise certaine de la production chimique en France ce 20 mars [...].
    J’appelle les pouvoirs publics à relancer le débat sur l’exploitation des gaz de schiste, a affirmé Olivier Homolle [Président de l'UIC]. Un débat doit être ouvert sur des bases scientifiques avec l’ensemble des parties prenantes autour de la table.

    Ces gaz non conventionnels permettent en effet de produire une large gamme de plastiques et de produits chimiques, ce qui en fait un substitut de choix au pétrole. Les investissements dans la pétrochimie se concentre au Moyen-Orient alors qu’ils diminuent en Europe, a rappelé Olivier Homolle. Aux Etats-Unis, la pétrochimie se développe très vite et une vingtaine de projets de vapocrackeurs sont en cours de réalisation.

    "Vague d'investissements pétrochimiques aux Etats-Unis"
    => Article Les Echos du 7 juillet 2011 <=
    Extrait :

    "C'est la ruée. Non pas vers l'or, mais vers les plastiques. Depuis quelques mois, une kyrielle de nouvelles usines d'éthylène, la matière première qui sert de base à une bonne part des plastiques, a été annoncée aux Etats-Unis. A l'origine de ces projets, des groupes comme Westlake, Chevron Phillips, Formosa Plastics, Williams, LyondellBasell et Dow Chemical. Ou encore Shell, qui vient de dévoiler son intention de bâtir un nouveau grand complexe dans la région des Appalaches.
    Le chantier est évalué à plus de 1,5 milliard de dollars par les experts de Gerson Lehrman. Il se murmure que Total et Petrologistics pourraient également construire une usine en commun, et que Braskem aurait lui aussi des velléités d'investissement. Nova vient pour sa part de lancer des projets dans cette filière au Canada. Bref, la crème de l'industrie pétrochimique se mobilise [...].

    Le projet de Shell est particulièrement intéressant sur ce plan : le groupe européen est le premier à vouloir construire un craqueur dans les Appalaches. Il s'agit de profiter de l'essor de Marcellus, un des principaux gisements américains de gaz de schiste [...]".
    ---------------
    "Le gaz naturel peut également fournir des matières premières, du méthane et de l'éthane pour la pétrochimie. Les différents schémas de transformations de ces produits en d'autres composés organiques dont les termes ultimes de transformations sont :
    • des matières plastiques,
    • des solvants,
    • des résines,
    • des fibres synthétiques,
    • des détergents,
    • des plastifiants,
    • des élastomères,
    • des adhésifs,
    • du polyester,
    • du Nylon,
    • des médicaments,
    • des cosmétiques,
    • des engrais.
    Source : Wikipedia


    Dernière édition par Sophie le 16/5/2012, 08:39, édité 2 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: Lobbying de l'industrie chimique

    Message  Sophie le 14/5/2012, 08:57

    "Nucléaire, gaz de schiste :
    le patron de Solvay critique la politique en Europe "
    => Dépêche AFP/Romandie News du 14 mai 2012 <=
    Extraits :

    "Les entreprises européennes sont pénalisées par une énergie plus chère qu'aux Etats-Unis, a prévenu lundi le patron du groupe de chimie belge Solvay, mettant en cause le peu de coordination européenne sur le sujet et des décisions isolées sur le nucléaire ou le gaz de schiste.
    L'électricité devient de plus en plus chère en Europe, et certaines des décisions qui ont été annoncées concernant la production d'énergie nucléaire vont certainement faire bouger le prix dans le mauvais sens, a indiqué Jean-Pierre Clamadieu au Financial Times, jugeant très difficile de remplacer les centrales nucléaire par des éoliennes aux coûts de production plus élevés.
    Le fait que l'énergie est bon marché aux Etats-Unis, et le sera probablement pour longtemps, change la donne et cet avantage compétitif américain signifie que on ne peut pas juste refermer la page et dire qu'on ne regardera jamais si l'Europe a du gaz de schiste, a-t-il également estimé [...].

    Solvay, qui a racheté en fin d'année dernière son concurrent français Rhodia, est un des géants de la chimie en Europe avec un chiffre d'affaires d'environ 12 milliards d'euros, et fabrique notamment des produits utilisés dans le processus de fracturation hydraulique".

      La date/heure actuelle est 12/12/2017, 08:48