Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Novembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

    [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 7/4/2012, 08:54

    Extraits :

    "Alors que la France prend la voie de l'expérimentation sur les gaz de schiste, de nombreux pays européens ont lancé des explorations en vue d'une exploitation future. Mais la Bulgarie, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont récemment gelé toute action [...].

    En Europe, les gisements de gaz et huile non conventionnels sont répartis sur plusieurs bassins : au Nord (Suède, Danemark, Angleterre), dans le centre (Allemagne, Autriche), à l'Est (Pologne, Ukraine, Hongrie, Bulgarie, Roumanie) et dans le Sud (France, Espagne). Plusieurs pays européens explorent et/ou exploitent déjà leurs gisements alors que d'autres ont gelé toute action dans l'attente d'évaluations scientifiques et d'études d'impact.

    Europe de l'Est : la Bulgarie fait figure d'exception [...].
    Dans le reste de l'Europe, la plupart des pays sont ouverts à l'exploration, à l'instar de l'Irlande, de l'Autriche, des Pays-Bas, de la Suède, du Danemark et de l'Espagne.
    Au Royaume-Uni [...], après la survenue de deux événements sismiques, liés à la pratique de la fracturation hydraulique à proximité d'une faille, ces travaux ont été suspendus.
    L'Allemagne a également stoppé tous travaux après la réalisation de six forages (dont un suivi d'une fracturation hydraulique) depuis 2008, dans l'attente des conclusions d'un groupe de travail réunissant des scientifiques et des représentants de l'industrie et du gouvernement".


    Dernière édition par Sophie le 30/9/2012, 09:14, édité 2 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 13/4/2012, 17:10

    "Un eurodéputé polonais défend les gaz de schiste à Bruxelles"
    => Article Le Monde du 10 avril 2012 <=
    Extraits :

    "L'eurodéputé conservateur polonais [Bogusław Sonik] devait présenter, mardi 10 avril, à Bruxelles, une motion d'initiative concernant ces hydrocarbures non conventionnels. M. Sonik, comme le gouvernement de son pays d'origine, ne cache pas qu'il est favorable à l'exploitation de cette ressource qui divise aujourd'hui l'Europe [...]. Pour l'eurodéputé polonais, pas d'hésitation : Il s'agit de traiter les gaz de schiste comme toute autre forme d'énergie conventionnelle" [...].

    Boguskaw Sonik préconise d'établir un organe de coordination des différentes autorités compétentes pour encadrer, dans les Etats de l'Union européenne, ce genre d'activités extractives. A ses yeux, il s'agit d'établir de meilleures pratiques pour préserver l'environnement sans nuire à l'exploitation des gaz de schiste. Un vœu qui promet de vifs débats et une série d'amendements de la part des élus écologistes, d'ici à l'adoption définitive du rapport par l'ensemble des eurodéputés, en mai".

    "Le Parlement européen prépare sa position officielle sur le gaz de schiste"
    => Article ContrePoints du 10 avril 2012 <=
    Extraits :

    "L’UE n’a pas besoin de nouveaux règlements sur le gaz de schiste et son exploitation n’est pas dangereuse pour l’environnement, ressort-il du projet de rapport du Parlement européen dont l’auteur et rapporteur est l’eurodéputé Bogusław Sonik (PO).

    L’eurodéputé a déclaré en conférence de presse à Varsovie que la question de l’impact de l’extraction du gaz provoque la plus forte émotion. Nous avons jugé au Parlement européen que le temps était venu qu’un tel rapport, en d’autre termes la position officielle du Parlement européen, soit approuvé. La Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire a décidé que je réaliserais cette tâche a dit Sonik.

    La ligne directrice du rapport est que chaque pays a le droit de décider avec quel carburant il veut couvrir ses besoins en énergie et qu’aucune interdiction ne peut être donnée au niveau européen.

    Le rapport concerne e.a. la législation de l’UE concernant l’extraction du gaz de schiste. Bogusław Sonik souligne que l’idée était survenue qu’un nouveau droit concernant l’extraction d’hydrocarbures non conventionnels était nécessaire. Selon lui, ces questions sont déjà réglementées dans le droit européen [...].

    Dans le rapport, Sonik part malgré tout du principe de l’obligation de déclarer la nature des additifs ajoutés à l’eau pour l’extraction [...]. Selon lui, une campagne d’information et d’éducation est indispensable là où se situent les forages [...]. On a essayé de construire l’image d’une Pologne irresponsable se dirigeant vers un espace dangereux. Les arguments des opposants se sont néanmoins taris a-t-il dit [...].

    Le débat à son sujet aura lieu vers le 25 avril. Ensuite, ce sera le temps de faire les corrections. Cela prend en général trois semaines. Il ajoute que le Parlement européen devrait voter en session plénière sur ce rapport en septembre".
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 29/7/2012, 08:55

    Euractiv.fr nous propose un nouveau "tour d'Europe"
    => Article du 17 juillet 2012 <=
    Extraits :

    Pologne, "Varsovie, affiche le lobby pro gaz de schiste le plus actif de tous les pays de l’UE, et cherche à se défaire de la dépendance russe [...].

    En Roumanie, l’arrivée d’un nouveau gouvernement au mois de mai a bouleversé la donne [...]. Un moratoire sur le forage a été imposé et court jusqu’à décembre [...].

    La Bulgarie a interdit l’utilisation de la fracture hydraulique pour les explorations, après des protestations de la population contre les gaz de schiste [...].

    L’Allemagne "sceptique" : [...] le gaz russe représente 40% des importations de gaz de Berlin [...]. Selon le quotidien allemand Der Spiegel, des entreprises comme Exxon Mobil font pression pour que Berlin exploite son gaz non conventionnel. Une commission parlementaire examine actuellement le potentiel de six des seize länder [...]. Les ministres de l’Environnement Norbert Röttgen et de l’Economie Philipp Rösler estiment nécessaire d'interdire la fracture hydraulique pour le moment [...].

    Le Royaume-Uni, confiant : [...] un moratoire sur les explorations a été imposé en 2011, après que des secousses aient été ressenties près de Blackpool en juin 2011. Un lien a été établi entre cet événement et les activités d’exploration de l’entreprise britannique Cuadrilla Resources dans cette zone [...]. Cependant, cet incident n’a pas empêché la commission parlementaire chargée de l'énergie et du changement climatique à la Chambre des communes de recommander au ministère le soutien de l’exploitation des gaz de schiste offshore [...]. Le Gouvernement de David Cameron doit bientôt annoncer la levée du moratoire [...].

    En Suède, [...] les projets d'exploration d’entreprises comme Shell AB ont rencontré la résistance des habitants locaux. Les municipalités ont obtenu le droit d’interdire les explorations menées dans leurs juridictions[...]. Le Danemark et les Pays-Bas disposeraient aussi de gisements moins importants [...]".

    Copyright © EurActiv.fr

    --------------

    Mise à Jour du 4 novembre 2012

    Lituanie : un article du Courrier Stratégique signale que Chevron a racheté 50% des parts d'une entreprise locale en vue de rechercher des gisements de gaz de schiste. Ici aussi, on fait miroiter des réserves importantes et la réduction de la dépendance vis-à-vis de la Russie.

    Luxembourg : le débat est ouvert


    Dernière édition par Sophie le 4/11/2012, 09:39, édité 2 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 29/7/2012, 09:17

    "Oettinger : l'Europe doit aussi miser sur le pétrole et les gaz de schiste"
    => Article Euractiv.fr du 19 juillet 2012 <=
    Extraits :

    "La réticence de l’Europe à prendre des risques sur l’exploitation du pétrole en mer, de sables bitumineux, et de gaz de schiste met l'UE en position de désavantage concurrentiel, selon le commissaire à l’énergie, Günther Oettinger. Dynamiser l'industrie des énergies fossiles au lieu de la délaisser peut rendre l'Europe plus compétitive face aux autres pays [...].

    M. Oettinger avance lui que l’exploitation du gaz de schiste pour réduire leur dépendance aux importations bon marché du Nigéria et du Qatar a permis aux Américains de payer aujourd’hui à peu près 30% du prix du gaz européen. “Nous ne sommes pas vraiment actifs dans nos recherches sur les risques et les options que nous apporte le gaz de schiste”, a-t-il expliqué [...].

    La proposition de Bruxelles pour classer le pétrole issu des sables bitumeux dans la catégorie des grands pollueurs est pour le moment en suspens. En octobre 2011, l’équipe de M. Oettinger a publié une proposition limitée, pour améliorer la sécurité lors du forage onshore et offshore [...]".

    Copyright © EurActiv.fr
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 9/9/2012, 09:01

    Le projet de rapport de l'eurodéputé polonais Boguslaw Sonik, initié et présenté au Parlement européen en avril 2012 (commission environnement), refait surface. Maxime nous propose un petit point sur ce texte, son contexte, la procédure européenne...

    Il précise ainsi que les rapports de ce type, s'ils visent bien sûr à influencer la position de l'UE sur les hydrocarbures fossiles, sont loin d'être une nouvelle législation européenne. Ce sont ce qu'on appelle des "own-initiative report" au sein du Parlement Européen. Suite à une proposition de parlementaires, la rédaction des rapports est votée en séance, confiée à un parti désigné par l'assemblée qui désigne un de ses députés pour mener le travail de rédaction.

    Il nous rappelle également que, suite à la parution du premier projet, 40 ONG avaient immédiatement réagi et publié un document de positionnement.

    Le rapport et les amendements entretemps proposés seront discutés et votés les 18 et 19 septembre 2012 au sein de la commission européenne concernée, puis en séance plénière dès octobre 2012 et deviendront des avis du Parlement Européen (le Parlement émet très régulièrement des avis sur toute une série de questions).

    Envie de sursauter encore ?
    Quelques extraits du projet de rapport
    "sur les incidences sur l’environnement des activités d’extraction
    de gaz de schiste et de schiste bitumineux"

    Rapporteur: Bogusław Sonik
    "considérant que les récentes avancées technologiques ont déjà encouragé une extraction rapide et à échelle commerciale de combustibles fossiles non conventionnels dans certaines régions du monde, améliorant significativement la sécurité énergétique, renforçant l’économie en général et augmentant l’emploi, la compétitivité et l’innovation ; [...]"

    "souligne que, d’après la majorité des avis d’experts, les risques inhérents à l’extraction des combustibles fossiles non conventionnels, qui sont pour la plupart identiques à ceux inhérents à l’extraction des combustibles fossiles traditionnels, pourraient être limités grâce à des mesures de prévention, dont une planification adéquate, des essais, l’utilisation de nouvelles technologies, l’application de bonnes pratiques ainsi qu’une collecte de données, un contrôle et des rapports en permanence ; [...]"

    "reconnaît que c’est à l’industrie qu’il incombe en premier lieu de réagir aux accidents; se félicite des progrès accomplis par l’industrie dans la fixation de normes environnementales et de sécurité élevées ; [...]"

    "pense que la participation du public devrait être assurée au moyen de campagnes d’information publiques adéquates avant l’exploration et de la consultation du public avant les phases d’exploitation; demande une meilleure information et éducation du public aux activités relatives aux combustibles fossiles non conventionnels afin que celui-ci comprenne et accepte la réglementation de ces activités et ait confiance en elle [...]."

    "En plus du forage vertical conventionnel et des méthodes exploratoires modernes assistées par ordinateur, deux technologies de pointe sont essentielles à une production durable de gaz de schiste et de schiste bitumineux: le forage horizontal et la fracturation hydraulique [...]. La fracturation hydraulique est une technologie très expérimentée et éprouvée [...]. Il convient de noter qu’aucune source officielle ni aucune autre source jouissant d’une bonne réputation dans le monde n’ont démontré l’existence d’un lien systématique entre l’extraction de gaz de schiste et de schiste bitumineux, d’une part, et la santé humaine ou animale, d’autre part, ni n’a prouvé de cas où la fracturation hydraulique aurait entraîné une contamination de l’eau potable [...]".

    "Cependant, il y a lieu de souligner qu’aucune activité humaine ne peut être totalement exempte de risques [...]. Malheureusement, le discours public a délibérément caché certaines données et beaucoup extrapolé, généralisant des incidents hypothétiques ou isolés [...]. En conséquence, la Commission et les autorités nationales compétentes devraient continuer d’étudier les éventuelles incidences sur l’environnement, mais sur une base scientifique et statistique, couvrant les États membres et les sources réputées du monde entier. Elles devraient éviter de se fonder sur des études universitaires qui ne sont pas objectives sur le plan idéologique [...]".

    "Les autorités nationales compétentes devraient compiler et partager les rapports sur les incidents, en tenant dûment compte des sensibilités commerciales, afin de pouvoir en tirer rapidement des enseignements et des conclusions [...]".

    "Le gaz de schiste est l’une des sources d’énergie les plus économes en eau. Contrairement à certaines idées répandues, les volumes d’eau nécessaires pour l’extraction sont minimes par rapport à d’autres besoins [...]".

    "La fracturation hydraulique a lieu à environ deux kilomètres de profondeur et la migration vers le haut des hydrocarbures et des fluides de fracturation depuis de tels niveaux est pratiquement impossible. À nouveau, aucune source officielle ni aucune autre source jouissant d’une bonne réputation dans le monde n’ont prouvé de cas où la fracturation hydraulique aurait entraîné une contamination de l’eau potable [...]".

    "Dans la pratique actuelle, les produits chimiques, qui représentent quelque 0,5 % des fluides de fracturation, se composent d’additifs que l’on trouve dans les ménages. De plus, les producteurs individuels et les groupes industriels ont tendance à proposer volontairement, et les autorités à exiger la divulgation complète de la composition des fluides de fracturation [...]".

    - A télécharger : le communiqué de presse des 40 ONG du 25 avril 2012.
    - A lire en ligne : le document de positionnement des 40 ONG du 24 avril 2012.
    - A lire en ligne : projet de rapport Sonik + amendements.

    Fichiers joints
    CP-40ONG-250412.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (744 Ko) Téléchargé 4 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 30/9/2012, 08:53

    Précisions sur le calendrier sur le site du Parlement Européen :

    "Deux commissions parlementaires [Energie/Environnement] travaillent sur le dossier cette semaine [18/09 pour l'Energie et 19/09 pour l'Environnement]. La commission de l'industrie souligne plutôt les avantages de l'extraction de gaz de schiste tandis que celle de l'environnement se montre inquiète sur les problèmes écologiques soulevés. Le Parlement devrait se prononcer en session plénière en octobre [2012]".
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Sophie le 2/12/2012, 09:59

    Après une journée de débat le 20 novembre, c'est finalement mercredi 21 novembre que le Parlement Européen s'est prononcé sur les travaux des deux Commissions (Environnement et Energie].

    "STRASBOURG, 21 novembre (Reuters) - Le Parlement européen, très divisé sur la pertinence de l'exploitation des gaz de schiste jugée risquée pour l'environnement, s'est en revanche prononcé mercredi en faveur de l'élaboration d'un cadre réglementaire sur la question [...]. Le débat sur le sujet, mardi, avait révélé une fracture entre parlementaires favorables à une technologie susceptible de faire baisser le prix du gaz et de réduire la dépendance énergétique de l'UE et les défenseurs de l'environnement".

    "Dans deux rapports non contraignants adoptés à Strasbourg, le Parlement européen souligne que les gaz de schiste représentent des "ressources énergétiques considérables", dont le potentiel devrait être évalué. Cependant, leur exploitation comporte des risques, notamment en matière de pollution de l'eau et de l'atmosphère, a-t-il souligné".

    "Dans une résolution adoptée à Strasbourg, il a demandé à la Commission européenne de présenter d'ici fin 2013, une analyse des "incidences et des perspectives" de l'exploitation des gaz non conventionnels en Europe. Dans une seconde résolution, les eurodéputés demandent à Bruxelles d'analyser et d'adapter si nécessaire la réglementation européenne relative à l'exploitation de ces combustibles en tenant compte d'une analyse des risques.

    Un amendement présenté par des parlementaires écologistes, dont les Françaises Michèle Rivasi et Corinne Lepage, pour demander aux Etats de renoncer aux techniques de fracturation hydraulique utilisées dans l'exploitation des gaz de schiste, comme l'a fait la France, a été repoussé. A contrario, plusieurs articles témoignant d'un a priori favorable aux à cette exploitation ont également été supprimés [...]".

    "Lors du débat qui a précédé le vote, le commissaire chargé de l'Environnement Janez Potocnik, a assuré aux députés que la Commission allait "clarifier" son cadre réglementaire et évaluer "comment prévenir les risques". De toute façon, a-t-il souligné, le développement de cette source d'énergie dépendra de la tolérance par l'opinion publique à la fracturation hydraulique.

    Son collègue chargé de l'énergie, Günther Oettinger, a quant à lui souligné que les gaz de schiste et le schiste bitumineux pouvaient être une source de diversification de l'énergie consommée en Europe, mais que, au vu des coûts d'exploitation de cette ressource (supérieurs à ceux constatés aux Etats-Unis), elle ne pourrait jamais couvrir l'ensemble des besoins [...].

    Contenu sponsorisé

    Re: [Europe] Tour d'horizon + débats Parlement

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 15/11/2018, 14:51