Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Janvier 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    [Afrique du Sud] Le moratoire arrive à expiration

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Afrique du Sud] Le moratoire arrive à expiration

    Message  Sophie le 4/5/2012, 15:38

    Pour mémoire, fin juin 2011, le gouvernement déclarait un moratoire, suspendant toutes exploration/exploitation du Gaz de Schiste dans la région du Karoo.
    "Le ministère de l'Environnement favorable au gaz de schiste"
    => Dépêche AFP / Romandie du 2 mai 2012 <=
    Extraits :

    "[...] Il semble que cela vaut la peine, de notre propre point de vue au ministère, de faire un travail expérimental exceptionnel qui devra être entrepris dans des conditions très contrôlées, a déclaré la directrice générale du ministère, Nosipho Ngcaba, lors d'une conférence de presse au Parlement.
    Il doit cependant y avoir une compréhension claire des technologies qui seraient utilisés pour extraire le gaz de schiste, a-t-elle insisté, selon l'agence Sapa.
    Parmi les recommandations de ses équipes à une commission d'étude interministérielle mise en place début 2011, elle a relevé la nécessité d'éviter la contamination des ressources en eau douce du Karoo [...].

    Les autorités envisagent de recourir à la technique dite de fracturation hydraulique, mais se heurte à l'opposition des propriétaires terriens et des défenseurs de l'environnement qui craignent la pollution des nappes phréatiques [...].
    Selon le cabinet de conseil Econometrix, qui a publié en mars une étude commandée par Shell, les quantités de gaz de schiste que contiendraient le sous-sol du Karoo représenteraient environ 400 ans de consommation d'énergie pour l'Afrique du Sud, et des dizaines de milliers d'emplois pourraient être créés".


    Photo : "Les Montagnes de Swartberg" - VBerger - Wikipedia.fr
    Vaste région aride du centre de l'Afrique du Sud, le Karoo est un semi-désert qui se divise en deux sous-régions séparées par les montagnes du Swartberg : le Grand Karoo au nord et le Petit Karoo au sud.
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Afrique du Sud] Le moratoire arrive à expiration

    Message  Sophie le 8/9/2012, 06:36

    C'est malheureusement confirmé : le gouvernement d'Afrique du Sud vient de lever le moratoire sur l'exploration dans le Karoo.
    Extraits :

    "JOHANNESBURG - L'Afrique du Sud a levé vendredi un moratoire sur l'exploration du gaz de schiste dans les vastes étendues semi-désertiques du Karoo (ouest), qui inquiète les écologistes et les amoureux de cette région à la beauté lunaire dévolue à l'élevage du mouton.
    Le projet, qui en est encore aux prémices mais suscite déjà un débat national, a reçu le feu vert du conseil des ministres [...].

    La décision du gouvernement sud-africain, qui a aussi des projets de construction de nouvelles centrales nucléaires pour sortir de la dépendance au charbon, donne de nouveau le droit aux compagnies énergétiques de déposer des demandes d'exploration [...].

    Shell, l'une des sociétés qui ont fait connaître leur désir d'explorer la zone, au contraire de la compagnie pétrolière nationale Sasol qui a provisoirement jeté l'éponge, a salué la décision dans un communiqué.
    Si nous parvenons à produire en quantité commerciale et dans le respect de l'environnement, le gaz de schiste pourrait changer la donne et apporter à l'Afrique du Sud une sécurité concernant son approvisionnement énergétique, a déclaré à l'AFP Jan Willem Eggink, directeur général Shell Afrique du Sud [...].

    Le groupe mène par ailleurs un lobbying intensif auprès des populations locales pour répondre aux inquiétudes [...].

    Ce que nous ne comprenons pas, a immédiatement réagi l'un des opposants au projet, Jonathan Deal, contacté par une télévision, c'est pourquoi il est nécessaire de lever le moratoire avant la consultation publique, parce que la conséquence de tout ça, c'est que le pays va faire face à une pléthore de demandes de pays et de sociétés étrangères qui ont l'intention d'exploiter cette ressource en Afrique du Sud [...].
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: [Afrique du Sud] Le moratoire arrive à expiration

    Message  Sophie le 15/9/2012, 09:46

    Patrick me signale cet article du 10 septembre 2012 sur
    => Novethic <=
    "Feu vert pour les Gaz de Schiste en Afrique du Sud"
    Extraits :

    "L’industrie pétrolière a poussé le gouvernement sud-africain à trancher en faveur des gaz de schiste, dont l'exploration était suspendue par un moratoire qui a été levée le 7 septembre dernier. Début mai, le ministre de l’énergie et une haute responsable du ministère de l’environnement avaient pris position en faveur d’une reprise de la prospection. Pour le gouvernement, le gaz de schiste représente une solution difficile à ignorer [...]. L’exploitation du gaz de schiste représente également une option beaucoup moins ruineuse que le programme nucléaire initié par le gouvernement, dont le coût est estimé à 50 milliards d’euros. Quant aux énergies renouvelables, elles devraient produire 10% de l’électricité en 2030, et restent donc marginales dans la stratégie énergétique du gouvernement [...].

    Avec un taux de chômage de 25%, le gouvernement sud-africain est également sensible aux promesses faites par les pétroliers de créer plusieurs centaines de milliers d’emplois. Les réserves de gaz de schiste sont concentrées dans le Karoo, une région rurale très pauvre [...]. Pour certains, les chiffres avancés par l’industrie sont cependant disproportionnés, en tout cas à court terme. Un porte-parole de Shell a même reconnu que seulement une dizaine d’emplois locaux seraient créés dans un premier temps, la phase d’exploration requérant surtout des postes très qualifiés.

    En face, les opposants s’alarment de l’ampleur des demandes d’exploration dans la région [...]. Le Karoo étant une région semi-aride, personne ne sait où l’industrie prendra l’eau nécessaire à l’exploitation du gaz [...].

    Face à l’offensive des pétroliers, les opposants n’ont pas l’intention de lâcher, prêts à invoquer l’inconstitutionnalité de l’exploitation des gaz de schiste si les droits des individus et de l’environnement ne sont pas garantis par les projets [...]. Localement, l’opposition des grands propriétaires, des agriculteurs et des écologistes reste très organisée, forte en particulier du soutien de deux grandes figures : le magna Anton Rupert, milliardaire cofondateur du WWF né dans le Karoo, et la princesse Irène de Hollande, grande propriétaire terrienne.

    «Il y a une forte opposition locale à la fracturation, mais comme d’habitude le débat se cristallise entre, d’un côté, les propriétaires et les environnementalistes et, de l’autre, les pauvres qui désespèrent de trouver du travail» [...]. Pourtant, des associations de justice environnementale comme Earthlife Africa rappellent que si l’eau du Karoo est polluée ou vient à manquer, ce sont les populations les plus fragiles qui seront touchées en priorité".

    Contenu sponsorisé

    Re: [Afrique du Sud] Le moratoire arrive à expiration

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 17/1/2018, 06:36