Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Novembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    [Bulgarie] Le Gouvernement revient sur sa décision d'interdire le "fracking"

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Bulgarie] Le Gouvernement revient sur sa décision d'interdire le "fracking"

    Message  Sophie le 17/6/2012, 08:32

    "Bulgarie: le gouvernement autorise partiellement la fracturation hydraulique"
    => Dépêche RomandieNews / AFP du 14 juin 2012 <=
    Extraits :

    "SOFIA - Le parlement bulgare, qui avait totalement interdit à la mi-janvier la technique de fracturation hydraulique pour l'exploration et l'extraction des gaz et huile de schiste [lire => ici <=], a autorisé jeudi cette méthode, mais uniquement pour le gaz et le pétrole conventionnels.

    Le Parlement a amendé par 92 voix pour, 12 contre et 6 abstentions, le premier article de la résolution qui avait été votée le 18 janvier, dont la mise en oeuvre interdisait totalement la fracturation hydraulique.

    Cette résolution, votée à la hâte sous la pression des mouvements écologistes, empêchait la fracturation hydraulique, y compris celle à basse intensité qui est appliquée pour l'extraction de carburants conventionnels.

    L'organisation non gouvernementale Fracking Free Bulgaria, qui avait organisé les manifestations à l'origine de ce moratoire, a indiqué par la voix de sa présidente Mariana Hristova, qu'elle ne s'opposait pas aux amendements votés au Parlement, car ils n'ouvriront pas la voie à l'exploration et à l'extraction de gaz de schiste [...]".

      La date/heure actuelle est 23/11/2017, 20:02