Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    Gouvernement Ayrault 2 : Nicole Bricq passe à la trappe

    Partagez
    avatar
    Sand de EnJéSandEmy

    Date d'inscription : 20/06/2011
    Age : 42
    Localisation : Montpellier Millénaire
    Humeur : Indignée

    gouvernement Ayrault 2

    Message  Sand de EnJéSandEmy le 21/6/2012, 20:40

    bé voilà qu'à peine arrivée, elle vire à une autre place! ainsi font font font les petites marionnettes..... adieu Mme BRICQ.. bonjour Mme Batho... je sens qu'on se fait mener en bateau encore une fois....

    des membres de la première équipe changeant d'attribution comme Delphine Batho (Ecologie) ou Nicole Bricq (Commerce extérieur)
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: Gouvernement Ayrault 2 : Nicole Bricq passe à la trappe

    Message  Sophie le 23/6/2012, 19:29

    "Comment le pétrole de la Guyane a eu raison
    de la ministre de l'écologie"
    => Article Le Monde du 22 juin 2012 <=
    Extraits :

    "L'"affaire" de la suspension des forages de Shell au large de la Guyane aura duré une semaine. Et aura fait une victime : Nicole Bricq. A la faveur du premier remaniement du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, jeudi 21 juin, la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie est mutée au ministère du commerce extérieur, une dépendance de Bercy.
    Impossible de ne pas faire le lien entre ce désaveu et la décision surprise de Mme Bricq, jeudi 14 juin, de retarder l'exploration du bassin pétrolier de Zaedyus, à 150 kilomètres des côtes du département d'outre-mer (DOM). Le ministère avait alors stoppé à la signature deux arrêtés préfectoraux nécessaires au lancement des travaux, mettant en avant "une nécessaire remise à plat de l'instruction des demandes de permis afin de ne plus sacrifier l'environnement".
    Nicole Bricq souhaitait donc refondre le Code minier français qui jusqu'à maintenant ne prend guère en compte l'impact sur la nature des permis miniers accordés par l'administration [...].

    Comment expliquer cette volte-face gouvernementale ? Par une double mobilisation. Celle des élus de Guyane attachés à la poursuite des forages et à leurs retombées fiscales et économiques. Victorin Lurel, le ministre des outre-mers, fut leur relais parisien. Mais c'est surtout la voix des groupes pétroliers et des industriels qui semble avoir pesé. La colère de Shell a été suivie de celle de Total, de l'Union française des industries pétrolières (UFIP) et de Laurence Parisot, présidente du Medef, qui en ont appelé directement à Matignon, voire à la présidence de la République. Au-delà d'une querelle avec un ministère en particulier, nous avons expliqué deux ou trois petites choses au gouvernement, précise Jean-Louis Schilansky, président de l'UFIP. En l'occurrence, le respect de la parole de l'Etat français. Shell disposait d'un permis en bonne et due forme et avait déjà engagé 250 millions de dollars dans cette opération... La décision du ministère de l'écologie était un signal négatif donné aux investisseurs étrangers. Sans parler de l'absence de toute concertation...
    Erreur de jeunesse d'une ministre tout juste nommée ? Il est clair en tout cas que Nicole Bricq a "foncé" dans cette opération, oubliant, par exemple, de prévenir Shell de sa décision et forçant visiblement la main, en tout cas en partie, à son collègue Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif [...].

    Le gouvernement est passé à côté d'une décision courageuse, surtout au moment du sommet Rio + 20", déplore Christian Roudgé, le coordinateur de la fédération Guyane Nature Environnement. Nous avions identifié plusieurs faiblesses dans le dossier, dont l'absence d'étude d'impact, la superposition de l'exploration avec la période de plus grande présence des cétacés en mer, et l'utilisation d'un procédé de forage polluant - des boues avec des huiles de synthèse - interdit par le Code de l'environnement, résume-t-il, se réservant la possibilité d'attaquer les arrêtés préfectoraux au tribunal administratif [...]".

      La date/heure actuelle est 20/10/2017, 23:29