Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    Propagande et Désinformation estivales

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Propagande et Désinformation estivales

    Message  Sophie le 14/8/2012, 10:48

    Comme il fallait s'y attendre, les différentes industries (pétrolière, gazière, chimique...) redoublent d'efforts et de moyens (communications médias, lobbying auprès des élus, rapports influencés, promesses fumeuses et autres "carottes"...) pour rendre "acceptable" l'exploitation des gaz et pétrole de schiste.

    "Arrêt sur Images" récapitule et analyse la pression des pro-GdS exercée ces dernières semaines :
    => Enquête du 26 juillet 2012 <=


    Lire aussi :
    "Les gaz de schiste reviennent à la charge"
    => Article 20minutes du 9 août 2012 <=


    Dernière édition par Sophie le 19/8/2012, 07:44, édité 2 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: Propagande et Désinformation estivales

    Message  Sophie le 15/8/2012, 10:44

    Petits arrangements entre amis : autres lectures conseillées.
    Le site OWNI revient sur le rapport publié par une équipe de l'Université d'Austin au Texas en février 2012, pas franchement objectif (et pour cause !) :
    "Un expert en gaz de schiste contaminé par l’industrie"
    => Article du 31 juillet 2012 <=
    Concernant un des auteurs de l'étude, on y apprend notamment que "l'ONG Public Accountability Initiative a révélé qu'il siégait au conseil d'administration d'une société exploitant ces hydrocarbures, Plains exploration & production, dont il détient pour 1,6 million de dollars de parts au capital [...]". Cette ONG "est une organisation à but non lucratif visant à exposer les conflits d'intérêt au sein de la société américaine. Son projet phare, LittleSis (pour "Little sister", l'inverse de Big Brother), vise à établir une cartographie des réseaux d'influence liant les milieux du pouvoir et de l'économie aux Etats-Unis [...]".

    On peut lire également dans un article du Point du 9 août
    (=> reportage en Pennsylvanie <=) :
    "La guerre des publications scientifiques entre pro et antigaz fait rage. L'université d'Austin, Texas - celle où a été formé Bruno Courme, le M. Gaz-de-Schiste de Total en Europe - a publié en février un rapport de 400 pages dédouanant les gaz non conventionnels. "J'ai listé toutes les nuisances dénoncées par des particuliers - pollution de l'eau, de l'air, présence dans le sang de taux élevés de benzène -, je suis allé regarder les faits et je n'ai trouvé aucun lien entre la fracturation et les troubles constatés, martèle le professeur Ian Duncan, principal auteur de l'étude, lorsque nous l'interviewons sur son campus. Pour moi, il s'agit quasiment de pensée magique : les gens sont anxieux de se retrouver avec un puits à côté de chez eux et se focalisent sur des problèmes qui préexistaient au forage." Une conclusion ternie par la révélation, il y a quelques semaines, de liens financiers unissant le coordinateur de l'étude, Charles Groat, et PXP, société de forage spécialisée dans les gaz de roche.

    Extraits :

    "Les compagnies pétrolières ont boycotté la dernière conférence de l'ASPO, mais elles reviennent à la charge à travers un rapport qui affirme que les sous-sols recèlent suffisamment de pétrole pour alimenter la planète pendant tout le siècle.

    Diffusée en juin, l'étude signée de Leonardo Maugeri, ancien dirigeant du groupe pétrolier italien Eni, intitulée Pétrole, la prochaine révolution, a suscité un vif débat dans la blogosphère des énergéticiens. Financée par BP, cette étude est éditée par le Belfer Centre de la Kennedy School de Harvard : un label à première vue prestigieux. Du nom de Robert Belfer, de la compagnie pétrolière Belco, puis dirigeant d'Enron, compagnie d'énergie qui s'est illustrée par un scandale historique, le Belfer Centre est de ces think tanks américains financés par le monde des affaires, incrusté au cœur des universités les plus prestigieuses en contrepartie de substantiels subsides. Le directeur du Belfer Centre, Graham Allison, est lui-même dirigeant de la Getty Oil Company, Belco Oil & Gas, Natexis, et membre du comité de direction d'une dizaine de grandes banques et entreprises. Parmi les dignitaires du Belfer Centre, on trouve aussi Robert Zoellick, dirigeant de la Banque mondiale, et Ashton Carter, tous deux proches de Goldman Sachs. A y regarder de près, difficile de considérer le Belfer Centre comme un centre de recherche indépendant de tout intérêt financier.

    L'offensive lancée par le Belfer Centre présente des similitudes troublantes avec celle des marchands de doute sur le climat. Le protocole est le même : des think tanks pseudo scientifiques, financés par les compagnies pétrolières et l'industrie du tabac, visaient à discréditer le GIEC et à faire passer le changement climatique pour une fiction [...].

    Reste que M. Maugeri reconnaît que le XXIème siècle ne réservera plus de découvertes de nouveaux grands champs de pétrole conventionnel. La plupart des plus grands bassins pétroliers du monde [...] ont atteint «leur maturité technologique», ce qui veut dire que de nouveaux moyens doivent être en œuvre pour prolonger leur productivité. «Mais un nouveau paradigme pourrait rendre ces questions infondées», annonce Maugeri : celui de la «dé-conventionalisation» des réserves. Par ce terme quelque peu inquiétant, l'auteur [...] désigne l'expansion des pétroles non conventionnels [...] : «Le pétrole difficile d'aujourd'hui sera le pétrole facile de demain», [...] prophétise Maugeri [...].

    Pourtant, la croissance la production des gaz de schistes aux Etats-Unis risque de n'être qu'un feu de paille : si le débit augmente vite, le forage horizontal ne peut perpétuellement agrandir la capacité de ces puits. Comme l'a démontré l'analyste indépendant et spécialiste des ressources gazières, Arthur Berman lors de la 10ème conférence de l'ASPO fin mai 2012, la ruée vers l'or du gaz et des huiles de schiste de ces dernières années ne pourrait être qu'une gigantesque pyramide de Ponzi : les taux de déclin de ces champs gaziers sont excessivement rapides, ce qui implique d'en forer de plus en plus, donc de mobiliser des investissements croissants pour enrayer la décroissance fatale de la ressource. A l'appui de cette thèse, lors de la conférence de l'ASPO, à Vienne, le 30 mai dernier, Arthur Berman a présenté la balance des paiements déficitaire des principales compagnies gazières américaines, et a annoncé la faillite imminente d'une partie d'entre elles [...].

    Au-delà de cette bataille de chiffres, ce sont des visions du monde qui s'affrontent. Celle des «piquistes», qui, à travers le spectre de la fin du pétrole facile à extraire et bon marché, annoncent l'avènement d'un mur énergétique qu'il faudrait anticiper. Celle des «cornucopiens», pour qui le mythe conservateur de la corne d'abondance de ressources extensibles à l'infini doit être perpétué, quel qu'en soit le coût écologique, afin de continuer à faire tourner à plein régime le moteur des sociétés industrielles pour satisfaire encore et toujours leur addiction".


    Dernière édition par Sophie le 15/8/2012, 18:26, édité 4 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: Propagande et Désinformation estivales

    Message  Sophie le 15/8/2012, 10:57

    Articles et Chroniques à scandale :

    "N'enterrons pas le débat sur les gaz de schiste"
    => Le malheureux édito du Monde du 25 juillet 2012 <=

    "Les nouvelles frontières de l'or noir en Amérique"
    => Article Le Monde du 17 juillet 2012

    "Quand le débat sur le Gaz de schiste s’invite à Brégançon un 15 Août"
    => Chronique Internationale sur France Inter du 16 août 2012 <=
    Extraits :

    "Il fallait que l’affaire fût bien grave pour que le Président de la République française reçoive un 15 août à Brégançon une délégation d’un collectif citoyen.
    Il ne s’agissait en l’occurrence hier ni de l’Afghanistan, ni de la Syrie et pas davantage de sécurité de l’emploi, de sécurité routière ou de sécurité tout court. On a parlé gaz de schiste [...].

    Mais alors au final, Frédéric, deux questions : le gaz de schiste, est-ce que c’est polluant ou pas ? Et surtout pourquoi la controverse prend-elle autant d’ampleur ?

    Le problème est toujours le même, Bruno : tant qu’on n’a pas sérieusement, scientifiquement testé le procédé d’exploitation, tant qu’on n’a pas pris le temps, la peine et les moyens d’en évaluer le caractère dangereux ou inoffensif, on parle dans le vide [...].

    Concernant à présent votre deuxième question, Bruno ; pourquoi cette controverse ? Et bien parce qu’il s’agit ni plus ni moins d’économiser à terme au moins 10 milliards d’Euros annuels tout en offrant des emplois locaux et en réduisant notre dépendance énergétique [...].

    A la rentrée se tiendra une grande conférence environnementale sur la transition énergétique. Espérons qu’on y parlera alors sereinement du type d’exploitation en cause [...]. Après, si l’on n’en veut vraiment pas et à aucun prix, il nous restera le bon vieux pétrole et l’inusable charbon façon Emile Zola, et là, au moins, dans les deux cas, pas besoin d’enquête parce qu’on en est déjà sûrs : ça pollue !"
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: Propagande et Désinformation estivales

    Message  Sophie le 1/9/2012, 08:09

    Ca chauffe !

    "Gaz de schiste et santé :
    l'AFMP [Amicale des Foreurs] dénonce des contre-vérités"
    => Dépêche AFP/Romandie News du 31 août 2012 <=
    Extraits :

    "Nouvel épisode dans la bataille [estivale] autour du gaz de schiste : une association de professionnels de l'industrie pétrolière, l'AFMP, a accusé l'Association Santé Environnement France (Asef) de propager des contre-vérités pour avoir affirmé que leur extraction était dangereuse pour la santé [=> lire ici <=].

    Dans un courrier au ton très remonté adressé à cette association de médecins, et dont l'AFP a reçu une copie, le géologue-conseil Gérard Medaisko, membre de l'Amicale des foreurs et des métiers du pétrole (AFMP), connue pour ses positions pro-gaz de schiste, s'est insurgé contre ces déclarations, estimant qu'il s'agissait d'un panier de contre vérités [...].

    Cet épisode illustre une nouvelle fois la bataille passionnée qui continue à se jouer en France autour des gaz de schiste, un an après l'interdiction de fait de leur extraction [...]. Les industriels du pétrole et du gaz continuent à plaider pour leur exploitation, en mettant en avant les retombées économiques et en relativisant les risques pour l'environnement".
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Re: Propagande et Désinformation estivales

    Message  Sophie le 9/9/2012, 11:01

    Corinne Lepage répond le 10 août 2012 à la => lettre ouverte du 30 juillet 2012 <= de la fameuse AFMP (Amicale des Foreurs) à Delphine Batho.

    "Ce que vous affirmez est un tissu de contre-vérités"
    => Lettre de Corinne Lepage sur Enerzine <=

    Contenu sponsorisé

    Re: Propagande et Désinformation estivales

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 20/10/2017, 23:24