Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Novembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    [Europe] Communiqué de la Commission ENVI

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Europe] Communiqué de la Commission ENVI

    Message  Sophie le 22/9/2012, 16:05

    Parlement Européen : Communiqué de Presse
    de la Commission Environnement, Santé Publique et Sécurité Alimentaire du 19 septembre 2012
    => "GdS : les États membres ont besoin de règles solides" <=
    "Le démarrage de l'exploration de schiste bitumineux et de gaz de schiste dans certains pays de l'UE devrait être soutenu par des "régimes de réglementation solides" selon deux résolutions distinctes et non contraignantes adoptées en commissions de l'énergie (aspects industriels) et de l'environnement (santé et environnement). Les États membres devraient être prudents en attendant l'analyse qui déterminera si le règlement européen est approprié, affirme la commission de l'environnement.

    Chaque pays de l'UE a le droit de décider d'exploiter ou non du gaz de schiste, a déclaré la commission de l'énergie. Les États membres devraient disposer de règles solides sur toutes les activités liées au gaz de schiste, notamment sur la fracturation hydraulique ("fracking"). Les députés ont également conseillé à l'UE de tirer les enseignements des expériences américaines, en vue d'utiliser des processus industriels écologiques et les "meilleures techniques existantes".

    La Commission a déjà conclu que les règles européennes couvrent, de manière adéquate, les licences, l'exploration précoce et la production de gaz de schiste mais qu'une "analyse détaillée" du règlement sur les combustibles fossiles non conventionnels est nécessaire, étant donné l'éventuelle expansion de leur exploitation, soulignent les députés de la commission de l'environnement.

    Eau et produits chimiques
    Des projets spécifiques liés à l'utilisation de l'eau devraient accompagner toute activité de fracturation hydraulique, et l'eau devrait être recyclée autant que possible, affirme la résolution de la commission de l'environnement. Les compagnies doivent déclarer quels produits chimiques sont utilisés, en vue de respecter la législation européenne, ajoute le texte.

    (In)dépendance énergétique
    La consommation européenne de gaz est actuellement en augmentation dans l'Union, avec des importations qui devraient atteindre 450 milliards de mètres cubes par an d'ici 2035. De nouvelles sources de gaz naturel pourraient contribuer à la diversité de l'approvisionnement, mais d'autres mesures sont nécessaires en vue de réduire la dépendance vis-à-vis des importations, comme le recours aux énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, affirme la commission de l'énergie.

    Prochaines étapes
    La commission de l'énergie a approuvé la résolution par 32 voix pour, 23 voix contre et une abstention. La commission de l'environnement a approuvé la résolution par 63 voix pour, une voix contre et une abstention. Les deux résolutions devraient être adoptées en plénière en octobre.

      La date/heure actuelle est 23/11/2017, 20:09