Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Septembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    [Allemagne] Entre hésitations et résolution (Korbach)

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Allemagne] Entre hésitations et résolution (Korbach)

    Message  Sophie le 20/5/2013, 09:31

    "Berlin pose ses conditions à l'exploitation du gaz de schiste"
    =>  Dépêche AFP / Romandie du 26 février 2013 <=
    Extraits :

    "BERLIN - Le gouvernement allemand a présenté mardi une proposition d'encadrement de l'extraction de gaz de schiste pour éviter tout impact sur l'environnement [...], selon un document des ministères de l'Economie et de l'Environnement que s'est procuré l'AFP mardi.

    Le texte prévoit d'interdire la fracturation hydraulique dans les zones d'eaux protégées et de sources minérales, une concession à l'opinion publique allemande qui se méfie de cette technique controversée [...].

    Les réserves nationales d'hydrocarbures vont nettement contribuer à la sécurité d'approvisionnement et à la stabilité des prix (énergétiques) en Allemagne, alors que le pays fait face à l'énorme défi de l'abandon du nucléaire d'ici 2022, affirment toutefois les deux ministères, n'excluant donc pas leur exploitation éventuelle [...].

    La semaine dernière, la chancelière allemande Angela Merkel avait fait savoir, dans la presse régionale, qu'elle n'excluait pas le recours de l'Allemagne à la technique de la fracturation hydraulique, à condition que son absence de danger soit démontrée. Pour moi, le plus important est qu'elle ne fasse peser aucun danger sur les humains et sur l'environnement, a-t-elle déclaré, alors que quelques jours plus tôt son ministre de l'Environnement Peter Altmaier promettait une loi sur le sujet avant l'automne [...]. La protection de l'environnement et la sécurité sont prioritaires sur l'économie, a déclaré mardi Peter Altmaier, lors d'un point presse mardi à Berlin. Le ministre a vu dans le texte proposé une importante avancée dans l'endiguement des dangers de la fracturation hydraulique et a espéré pouvoir rassembler une large majorité des députés allemands. Il a par ailleurs insisté sur le fait qu'il n'y avait pour l'heure aucune raison pour utiliser la fracturation hydraulique en Allemagne et qu'il ne voyait dans un avenir prévisible aucune perspective pour cette technique d'extraction en Allemagne [...]".

    Mise à Jour du 4 juin 2013 :
    "Le projet de loi du gouvernement allemand devant encadrer la fracturation hydraulique, technique controversée d'exploitation des gaz de schiste a été provisoirement enterré, au moins jusqu'aux élections de septembre [2013] [...].

    Aucun projet de loi sur le sujet ne sera plus présenté durant cette législature, ont indiqué à l'AFP des membres du groupe parlementaire CDU, le parti d'Angela Merkel, à l'issue d'une réunion. Des élections législatives sont programmées le 22 septembre en Allemagne [...]" (dépêche AFP/Romandie).

    --------------------


    Le Point de Vue de ZoneBourse
    => Article du 26 février 2013 <=
    Extraits :

    "Commodesk - Philipp Rösler, ministres allemands de l’Economie, et Peter Altmaier, son homologue à l’Environnement, se sont entendus sur une loi relative au développement du gaz de schiste. Jusqu’à présent, ces ressources non conventionnelles ne sont pas explorées dans le pays [...].

    Jusqu’à présent, la question de l’exploitation du gaz de schiste ne faisait pas débat en Allemagne. La relative faiblesse des réserves du pays (entre 150 et 240 milliards de mètres cubes) et la puissance des mouvements écologistes expliquent le peu d’entrain des industriels pour ces gisements [...].

    Le BDI, l’association des industriels allemands, s’est tout de même réjoui de l’accord interministériel, mettant en avant l’indépendance énergétique".
    --------------------

    Le "oui" provisoire de l'Allemagne ?
    => Article Novethic du 19 mars 2013 <=
    Extraits :

    "L'Allemagne va-t-elle finalement donner son feu vert à l'exploitation du gaz de schiste? Rien n'est encore joué. Depuis le dépôt d'un projet de loi fin février autorisant la fracturation hydraulique dans le pays, l'opposition ne fait que grandir. Chez les riverains, les élus locaux et au sein même de la majorité parlementaire [...].

    Prenant la tête d'un groupe de 80 députés conservateurs au Bundestag, le parlementaire [Andreas Mattfeldt, député conservateur (CDU)] se fait le porte voix d'élus directement concernés par l'exploitation du gaz de schiste dans leurs circonscriptions [...].

    L'opposition politique ne tranquillise pas pour autant les nombreux collectifs locaux, plus d'une trentaine, qui se sont créés ces dernières années. Car si l'Allemagne ne connait pas d'exploitation industrielle du gaz de schiste, les forages de prospection ont déjà lieu, à l'instar de la région de Lünne, en Basse-Saxe, où se trouve à ce jour l'unique forage vertical du pays [...].

    L'hebdomadaire Focus n'hésite pas à relater les pressions exercées par ExxonMobil sur les journalistes, tout en décrivant le rôle de la multinationale américaine dans la levée de restrictions figurant dans dans le projet de loi présenté dernièrement. De fait, l'enjeu est de taille : il s'agit, comme en France,  de réformer le code minier, vieux de plus de 60 ans, qui légifère sur l'exploitation des gaz de schiste - mais aussi sur le stockage des déchets nucléaires. Or, la décision de l'Office des Mines prime sur les décisions communales ou régionales, et même un moratoire comme celui décrété par le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie contre le gaz de schiste, ne tient pas au plan juridique [...]".


    Dernière édition par Sophie le 17/8/2013, 17:47, édité 3 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Côté Mobilisation et Collectifs allemands

    Message  Sophie le 20/5/2013, 09:41

    Commentaire de la correspondante en Allemagne
    de la revue "Oeil Ouvert" - Comité Info Malarce
    => n°88 du 18 mars 2013 <=
    Extraits :

    "Vu le travail de lobbying forcé que font les gaziers en ce moment, nous ne sommes pas étonnés par ce projet de loi. Rösler (ministre de l'économie et par ailleurs médecin de profession !), comme Altmaier, Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire d'Allemagne avancent dans ce terrain miné à contrecœur. Mais la pression est énorme : les gaziers veulent avoir "leur" loi avant les élections législatives de septembre [...].

    De nombreux länder s'opposent à l'exploitation du gaz par la fracturation hydraulique : Rhénanie du Nord, Bavière, Schleswig-Holstein et maintenant la Basse-Saxe (!) [...]. En Hessen, le vent tourne également grâce à l'action des collectifs, et le gouvernement à majorité CDU de Thüringe a voté un moratoire sur les gaz de schiste l'année dernière [...].

    En vue des élections nationales de septembre prochain, les collectifs allemands organisent une réunion stratégique les 4 et 5 mai prochain à Korbach (Hessen). Le but est de renforcer le réseau "inter-collectifs" allemand et d'élaborer une stratégie de communication et d'action commune pour reprendre le terrain gagné par les lobbys ces derniers mois [...]".
    --------------------

    Résolution de Korbach - 5 mai 2013
    => résolution, signataires, soutiens... <=
    Les 4 et 5 mai 2013, les initiatives citoyennes allemandes mentionnées ci-dessus qui s’opposent à l’utilisation de la technique de fracturation dite «fracking» se sont réunies à Korbach pour renforcer leur réseau et échanger leurs expériences.

    Nous adressons les revendications suivantes à l’État fédéral allemand, aux régions fédérées allemandes ainsi qu’à l’Union européenne :


    • Une interdiction immédiate et sans exception de toutes les formes de fracturation pour la recherche, l’exploration et l’exploitation de sources d’énergie fossiles. Indépendamment du fait que la formation des fissures soit obtenue en utilisant des substances chimiques, de l’eau ou d’autres moyens, ou non.
    • Une interdiction générale de l’importation et du commerce de sources d’énergie fossiles obtenues par fracturation.
    • Une interdiction générale de réinjection et du stockage géologique des fluides de retour et des eaux minières dans les forages.
    • Une réforme du code minier qui vise l’application des normes environnementales les plus sévères et le droit de participation du public.
    • Une mise en œuvre conséquente de la transition énergétique décidée sur le plan politique, c.-à-d. l’abandon des carburants d’origine fossile, le développement des énergies renouvelables et l’augmentation de l’efficacité énergétique.

    Signataires :

    1. AG Post Fossil Kassel (HE)
    2. AK Fracking Braunschweiger Land (NI)
    3. Aktionsbündnis No Moor Fracking (NI)
    4. BI "No Fracking" Völkersen (NI)
    5. BI Fracking freies Hessen
    6. BI für ein lebenswertes Korbach (HE)
    7. BIGG Drensteinfurt (NRW)
    8. BIGG Hamm (NRW)
    9. BIGG Hochsauerland (NRW)
    10. BIST e.V. Herbern (NRW)
    11. BUND Bodensee-Oberschwaben (BW)
    12. BUND Hessen
    13. BUND Kassel (HE)
    14. BUND KV-Schwalm-Eder (HE)
    15. BUND-AG "Wir gegen Fracking" Lüneburg (NI)
    16. Bundesverband Bürgerinitiativen Umweltschutz (BBU)
    17. Food & Water Europe
    18. Hamminkeln Gegen Gasbohren (NRW)
    19. IG Fracking-freies Artland e. V. (NI)
    20. IG Gegen Gasbohren Borken (NRW)
    21. IG Rees gegen Gasbohren e. V. (NRW)
    22. IG Schönes Lünne (NI)
    23. Initiative no Fracking "InoFrack" (NRW)
    24. No Fracking in Mühlheim an der Ruhr (NRW)
    25. NRÜ gegen Fracking e.V. (NI)
    26. Stop Fracking BI Witten für sauberes Wasser (NRW)

      La date/heure actuelle est 20/9/2018, 09:12