Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    Le patron de GDF Suez sur RTL

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Le patron de GDF Suez sur RTL

    Message  Sophie le 10/8/2011, 15:16

    Interview de Gérard Mestrallet du 10 août. Extraits :

    Alors, justement les pays émergents, on parle souvent des fonds souverains, des fonds de placements financiers détenus par des états notamment, et vous venez de signer un accord très important avec CIC, c'est un fonds chinois, le plus gros fonds d'investissement au monde je crois, qui va prendre 30% de la branche exploration-production de GDF SUEZ. Est ce qu'à terme, c'est peut être les Chinois qui détiendront une partie de ce fleuron industriel français ?


    Ah non, non, pas du tout. C'est un accord de coopération d'abord. La partie exploration-production est une des applications, c'est la première application d'un accord beaucoup plus général. C'est un partenariat qui vise à nous ouvrir davantage encore les portes de l'Asie et de la Chine. C'est une zone, qui est évidemment est très prometteuse en matière d'énergie, ou en matière d'environnement...

    ...et de croissance...

    Et donc de croissance pour nous. Dans cet accord, nous visons à pouvoir nous développer, augmenter nos opportunités à la fois dans le domaine de l'électricité, dans le domaine du gaz naturel, dans le domaine de l'efficacité énergétique, des services à l'énergie, mais aussi de l'eau et des déchets.

    Donc dans toute l'Asie ?

    Oui, dans toute l'Asie. Et c'est un accord avec ce grand fonds qui est le fonds de l'émanation au fond du gouvernement chinois. C'est la première fois que ce fonds signe un accord aussi large. C'est la plus importante opération que ce fonds signe en Europe, et la deuxième au monde depuis sa création.

    Est ce qu'il n'y pas un risque à terme d'une perte d'indépendance de ce groupe GDF SUEZ auquel les Français sont attachés ?

    Non, non, pas du tout. D'abord parce que l’État détient 35% du capital. Nous avons de grands actionnaires comme Albert Frère, privé, et là il s'agit d'un partenariat dans une de nos activités. Ce n'est pas l'activité la plus importante d'ailleurs, même si elle compte pour notre groupe, et nous garderons 70% de cette activité et toute la maîtrise. En revanche, les 30% que le fonds chinois va nous apporter, c'est par augmentation de capital, 2 milliards 300 millions, donc c'est quand même beaucoup d'argent. Et cet argent va nous permettre d'accélérer notre développement dans l'exploration-production qui va nous permettre effectivement de consolider nos positions dans le monde.


    Dernière édition par Sophie le 10/8/2011, 15:24, édité 1 fois
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    Albert Frère, actionnaire de GDF Suez

    Message  Sophie le 10/8/2011, 15:22

    On parle beaucoup de Albert Frère dans le dossier gaz de schiste.
    Quelques mots sur ce richissime omniprésent belge.
    "European Gas Limited (ici) est une adorable société australienne spécialisée dans l’extraction de gaz de charbon et de gaz de schistes, en France notamment. Elle a d’ores et déjà obtenu de vastes permis dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Lorraine, le Jura (Lons-le-Saunier), du côté de Saint-Étienne et même de Marseille (Gardanne). Albert Frère, probablement la plus grosse fortune de Belgique, est associé au grand ami de Sarkozy, Paul Desmarais (père), dans le contrôle de la société chimique Arkema. Laquelle fournira, si le grand massacre a lieu, une grande part des produits chimiques utilisés dans l’extraction des gaz de schistes en France. Cela, je vous l’ai déjà conté l’autre jour. En revanche, je ne savais pas qu’Albert Frère a également créé une joint-venture avec European Gas Limited par l’intermédiaire d’une autre structure, Transcor Astra Group, vouée à l’extraction de gaz. Et ce n’est pas tout. Frère est aussi le maître de la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP), qui est une société d’investissements majeure. Or la CNP est tout SIMPLEMENT l’actionnaire le plus important de Total et de GDF-Suez, les deux grandes sociétés « françaises » qui poussent à l’extraction de gaz de schistes. Est-ce tout ? Pas encore. Le poids de la CNP dans Total et Suez est direct, mais aussi indirect, au travers de deux filiales, Pargesa et GBL, que Frère a lancées en compagnie du milliardaire canadien précité, Paul Desmarais (père), à qui Sarkozy n’a réellement rien à refuser. Tous les liens croisés ramènent donc à Frère et à Desmarais. Sarkozy ne saurait être loin."

      La date/heure actuelle est 20/10/2017, 23:22