Forum du Collectif Citoyen opposé à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Pétrole de Schiste. Ni ici, Ni ailleurs ! Ni aujourd'hui, Ni demain !

14 et 15 novembre 2013 : Daniel Villanova et son spectacle "La Croisade des Rabat-Joie" au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
7 septembre 2013 : Projection de Gasland 2 au Diagonal de Montpellier (17h30), suivie d'un débat en présence du réalisateur.
11 octobre 2013 Conseil Constitutionnel : la QPC de Schuepbach est rejetée.
[Commission de Suivi+forages "expérimentaux"] 22 mars 2012 : le Décret est paru au JO. Voir le sujet dans "Documentation" + "Loi... : procédure, application..."
[Permis de Montélimar] 12 décembre 2011 : le groupe Total a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Voir le sujet dans "Revue de Presse".
29 nov. 2012 : après la conférence environnementale, lancement du "débat national sur la transition énergétique" du gouvernement Ayrault.

Octobre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le 1/10/2013, 13:22


    [Equateur] Amende de 14 milliards d'euros pour Chevron

    Partagez
    avatar
    Sophie

    Date d'inscription : 18/06/2011
    Localisation : Montpellier - Celleneuve
    Humeur : Enervée

    [Equateur] Amende de 14 milliards d'euros pour Chevron

    Message  Sophie le 22/1/2012, 09:44

    "Chevron condamné en Equateur pour avoir détruit la forêt amazonienne"
    => Article ZeGreenWeb du 5 janvier 2012 <=
    Extraits :

    "Les faits remontent aux années 1960. A l’époque, l’Équateur abritait d’immenses réserves de pétrole et a accordé une concession d’un million d’hectares de forêt primaire à l’entreprise Texaco, aujourd’hui propriété de Chevron. Elle commence ensuite à exploiter le champ pétrolifère de la région de Lago Agrio, au mépris total des populations locales et des règles environnementales. Le groupe n’hésita pas en effet à utiliser des méthodes obsolètes d’extraction rejetant un grand nombre de polluants dans la nature. [...] Après que la compagnie ait creusé ses premier puits, «la vie a changé et c’en était fini de la chasse, la pêche et la nourriture». Selon l’ONG Amazon Watch, des millions de litres de brut stockés dans des piscines en proie à de fréquents débordements et des quantités astronomiques de produits toxiques ont été déversés dans la nature, provoquant pollutions et cancers [...]."

      La date/heure actuelle est 20/10/2018, 19:50